Les ombres inscrivent sur les murs du temps les formes du vent avec les couleurs de l'âme


vendredi 1 juillet 2011

Etendrement lips 1003avRC


l'amour comme s'il en tombe
révélation martienne des temps reculés

3 commentaires:

  1. C'est une inspirée interprétation du Baiser.

    RépondreSupprimer
  2. dormir dans l'herbe, à la belle étoile, mais pas
    pour toujours ! le rouge aux lèvres, le regard vide, les cheveux qui poussent encore et la jupe fleurie ! les martiens nous échappent ....

    RépondreSupprimer

Déposez ici vos graffitis vos envies de hurler et vos doux murmures...